Hygiène buccodentaire : un effort du patient, mais aussi du dentiste

Posté Par Sur Août 2, 2014 Dans Articles | Commentaires fermés sur Hygiène buccodentaire : un effort du patient, mais aussi du dentiste

Souvent, aller chez le dentiste est le dernier recours pour se débarrasser d’un problème. Certains patients attendent même que la douleur soit insoutenable avant de s’allonger, la bouche ouverte, sur le siège du docteur. Toutes les techniques sont bonnes pour reculer le plus possible le rendez-vous (antidouleurs, bains de bouche à l’alcool fort et autres « solutions » encore moins efficaces). D’autres patients, à l’inverse, ont une approche beaucoup plus proactive. Ils préfèrent anticiper les problèmes en s’assurant de garder une hygiène buccodentaire impeccable. Par des gestes simples et quotidiens, ils espacent leurs visites chez le dentiste, mais, surtout, évitent caries et autres abcès. Mais cette pratique n’est pas unidirectionnelle. Les spécialistes des dents, eux-mêmes, cherchent à éduquer le plus grand nombre, aidés par des programmes provinciaux, afin d’améliorer l’hygiène buccodentaire de la population. Nous allons voir pourquoi. 1. Des gestes simples Conserver une bonne hygiène dentaire est relativement simple, mais certaines astuces ne sont pas obligatoirement connues. Se laver les dents Cela peut paraître évident, mais se laver les dents est un apprentissage qui commence dès l’apparition des dents de lait (qui peuvent avoir des caries, malgré les légendes). D’abord par imitation, sans dentifrice, puis par apprentissage réel, l’enfant doit non seulement maîtriser le brossage, mais il doit aussi prendre conscience de l’importance de ce dernier. S’il n’est pas possible de se laver les dents après un repas, un rinçage de bouche ou une gomme à mâcher sans sucre peuvent provisoirement faire l’affaire. Savoir bien manger Le sucre, bien entendu, est à éviter sous toutes ses formes (sodas, bonbons) et peut être remplacé par des aliments moins cariogènes ou qui protègent les dents (le chocolat, le lait ou le fromage). Certains aliments ont aussi tendance à « colorer » l’émail, comme le café, le thé ou les épices. Le détartrage Il est important de pratiquer un détartrage régulier, soit par un dentiste, soit par des méthodes simples comme l’usage du bicarbonate de soude ou la consommation régulière de pommes. Le tartre dans les aliments, s’il n’est pas immédiatement retiré par un brossage, se durcit en plaque dentaire et aide à la propagation des bactéries vers les gencives, ce qui provoque des inflammations. Reconnaître les premiers signes d’une carie Plutôt que d’attendre d’avoir mal, il est plus malin de savoir qu’un problème se développe. Au début, la carie est indolore, il est donc difficile de la détecter. Après un bon brossage, si un point noir apparaît sur la dent, il faut immédiatement aller chez le dentiste qui minimisera les dégâts. Dès que les bactéries atteignent la dentine, la douleur commence, mais il n’est pas trop tard pour éviter le pire. En effet, si rien n’est fait, les microbes vont non seulement faire tomber la dent et attaquer la gencive, mais en plus, entrant dans le système sanguin, ils peuvent provoquer des maladies ou des fièvres. 2. Une éducation qui va au-devant des problèmes Toutes ces petites techniques, si l’on ne les apprend pas, on ne peut pas les deviner. Les associations de dentistes développent donc, avec l’aide de l’État, des programmes de sensibilisation concernant l’hygiène dentaire. Ces derniers peuvent prendre plusieurs formes : publicités, avertissements sur les aliments cariogènes, séminaires, présentation dans les écoles ou les entreprises ou conseils lors des visites médicales. L’intérêt est double. Le grand public a une meilleure santé dentaire...

CommentairesLire plus

Comprendre l’utilisation, la fabrication et la réparation des prothèses dentaires

Posté Par Sur Juil 10, 2014 Dans Articles | 0 commentaires

Les services de réparation et d’utilisation des prothèses sont offerts aux patients comme un moyen de retrouver le sourire à long terme. Le but est également de fournir des prothèses utiles qui sont faites selon les exigences individuelles de chaque traitement. Un dentiste va vous offrir la réparation de votre prothèse, ainsi que d’autres solutions pour un meilleur fonctionnement dentaire. Ainsi vous pouvez bénéficier des services tels que : la création des prothèses la réparation de prothèses les implants dentaires les prothèses partielles, etc. Choisir ses prothèses dentaires Il y a des moments où un expert dentaire décide d’enlever toutes les dents supérieures et inférieures d’un patient en grande partie à cause d’une maladie ou d’une condition génétique. Cela peut être écrasant ; mais grâce à l’utilisation de prothèses dentaires, le sourire du patient sera rétabli. Ainsi il retrouvera des avantages issus des prothèses complètes telles que : la mastication plus facile l’amélioration de la communication orale l’amélioration de la structure du visage Après avoir arraché vos dents, il faut attendre que vos gencives guérissent et que l’os se redresse. Vous pouvez choisir d’avoir un ensemble complet de dents au moyen de prothèses immédiates. La restauration des gencives et le redressement de l’os peuvent prendre jusqu’à dix mois. Il est donc préférable d’utiliser des prothèses immédiates en premier. Diverses prothèses dentaires 1. Les prothèses dentaires complètes Toutes les dents, y compris les dents supérieures et inférieures, sont remplacées par cette forme de prothèse. Leur confort dépendra du muscle, des os, de la langue, et de la salive. Les prothèses classiques sont mises sur pied par les patients dont les dents sont déjà guéries après l’enlèvement. 2. Les prothèses immédiates Peu de temps après l’extraction des dents, les prothèses dentaires immédiates sont mises en place. D’autres changements sont nécessaires, pour que la restauration des dents se fasse. Cela peut prendre des mois pour l’os et les tissus se stabilisent après des extractions dentaires. 3. Les prothèses dentaires supérieures Les prothèses dentaires supérieures, par opposition à d’autres prothèses, sont beaucoup plus faciles à modifier. Celles-ci sont faites des mêmes matériaux qu’une prothèse complète, mais elles sont créées pour remplacer les dents supérieures seulement. 4. Les prothèses partielles Parfois, quand une partie seulement des dents sont manquantes, des prothèses dentaires partielles sont utilisées pour fermer les espaces. Des dispositifs métalliques sont utilisés pour stabiliser fortement ces prothèses partielles. Les dents sont bien alignées avec l’utilisation de ces prothèses qui tiennent fermement les dents restantes en place. D’autre part les prothèses partielles peuvent aider à prévenir la perte de plusieurs dents, à cause des caries et des maladies des gencives. En outre, les dents restantes sont utilisées comme supports. Les prothèses dentaires partielles sont donc bénéfiques pour mâcher car elles offrent un soutien suffisant. L’utilisation de prothèses dentaires partielles peut avoir des inconvénients tels que : un coût plus élevé une préparation supplémentaire des visites chez le dentiste jusqu’à ce que tout le nécessaire soit terminé. Plus d’informations sur les prothèses partielles Les prothèses dentaires complètes ne sont pas parfois nécessaires et les prothèses partielles amovibles sont utilisées pour remplacer les dents manquantes. Elles sont constituées de dents de remplacement liées et un cadre de métal utilisé pour la fixation. Des attaches de précision sont utilisées pour stabiliser fermement les prothèses partielles amovibles aux dents naturelles. Installation de la...

CommentairesLire plus

5 questions à poser à votre dentiste

Posté Par Sur Juin 11, 2014 Dans Articles | 0 commentaires

La prévention des maladies buccodentaires dépende en gros d’un bon dentiste qui est à l’affut des nouveautés des soins dentaires. Que vous cherchez un nouveau dentiste, ou bien vous voulez juste réévaluer votre dentiste actuel, à votre prochaine consultation, n’oubliez pas de poser les questions suivantes afin de saisir le niveau de qualité des services que vous recevrez.    Quel est l’état de ma bouche ? Il semble peut-être très simple, mais beaucoup de patients manquent de poser cette première question directement au dentiste. En discutant l’état général de la bouche, votre dentiste peut vous proposer de nouvelles idées pour le maintien quotidien buccodentaire. Posez des questions spécifiques concernant : les méthodes de soigner les dents, la langue et les gencives les nourritures qui sont reconnues pour améliorer la santé de la bouche des maladies buccales qui risquent de porter sur d’autres aspects de votre santé corporelle et si c’est recommandé d’en parler à votre médecin En vous donnant des réponses bien informées, vous pouvez être certain que votre dentiste s’intéresse réellement à votre santé générale.   Qu’est-ce que vous faites pour vous tenir au courant ? Les sciences et les nouveautés de l’industrie des soins dentaires changent rapidement et souvent. Pour le dentiste, c’est un défi de rester au courant. Il y a tellement de littérature et informations dont la qualité n’est pas toujours pareille. Votre dentiste devrait faire activement de l’effort pour boucher les trous dans ses connaissances. Posez des questions concernant des séminaires, des ateliers, et de l’éducation supplémentaire que votre dentiste reçoit. Il vous sera évident si votre dentiste est toujours expert dans son domaine. Quel est votre processus pour enlever les vieux plombages ? La réponse de votre dentiste à cette question vous révèlera beaucoup concernant sa position sur les dangers posés par le mercure. Les plombages d’autrefois étaient faits de mercure. Les obturations qui en sont faites restent bénignes, sauf qu’en les enlevant.   D’après l’International Academy of Oral Medicine and Toxicology, un corps de dentistes et professionnels du monde concerné par l’élimination des obturations en mercure, le patient peut être exposé aux particules libérées par le forage de l’ancien plombage. Ces particules peuvent être absorbé pars les poumons et risquent de nuire à la santé du patient. Pour éviter ce danger, vérifiez que votre dentiste se servira de : un système de succion puissant et moderne beaucoup d’eau pour attraper des particules de mercure enlèvement de l’obturation en grosses parties pour réduire la création de particules Si votre dentiste suit ces pratiques modernes, vous pouvez être certain de son professionnalisme. Quels outils d’évaluation des risques utilisez-vous ? Longtemps connu en médecine, le processus d’évaluation des risques est assez nouveau dans le domaine des soins dentaires. En déterminant votre risque d’une maladie à l’aide d’un logiciel, le dentiste peut mieux vous conseiller pour le soin de votre bouche. Au passé, il était normal que tout le monde visite leur dentiste tous les 6 mois. Avec les outils modernes d’évaluation des risques, votre dentiste peut vous recommander une fréquence de visites adaptée à vos facteurs de risque. Aucun patient n’est comme un autre, donc c’est une solution qui vous permet le meilleur soin possible. Me donnerez-vous une analyse des procédures recommandés ? Cette question vous permet de savoir quels traitements sont nécessaires parmi ceux qui vous sont proposés. Il est important que...

CommentairesLire plus

Est-ce que les caries dentaires sont vraiment contagieuses ?

Posté Par Sur Juin 11, 2014 Dans Articles | Commentaires fermés sur Est-ce que les caries dentaires sont vraiment contagieuses ?

Est-ce que les caries dentaires sont vraiment contagieuses ? Étant enfant, (et même adulte), nous avons toujours redouté une visite chez le dentiste. La seule pensée de la douleur lors du traitement d’une carie était suffisante pour nous donner la chair de poule. Parlant de carie, les chocolats et les bonbons ont toujours été considérés comme les principaux coupables. Mais il n y a pas que ces substances (pauvres bonbons) qui sont toujours responsables de la carie dentaire. Les vrais coupables sont des bactéries et on peut en citer deux parmi les plus connues : les streptocoques mutants les streptocoques sobrinus Ils survivent grâce aux particules de nourriture qui restent sur ​​les dents sous forme d’une substance appelée plaque, et commencent à produire des acides. Ces acides tôt ou tard, rongent la dent et il en résulte une carie. Mais de nouvelles recherches montrent que vous attrapez également une carie d’une personne infectée. Ce qui signifie que « les caries sont contagieuses », mais il existe également d’autres moyens de contagion. De la mère à l’enfant Cette route est l’une des plus faciles pour les bactéries. Il est très fréquent pour les mères de goûter le repas du bébé juste pour s’assurer qu’il n’est pas trop chaud. Certaines femmes donnent un coup d’air sur la nourriture. Cette pratique devrait être strictement évitée, et plus encore, si la mère présente des caries. Quand la mère goûte la nourriture avant de nourrir l’enfant, un peu de salive est transférée à la cuillère. Cette salive contient les streptocoques mutants et sobrinus qui sont transférés par la cuillère. Avec la bouche du bébé qui est difficile à nettoyer, elle devient un cadre idéal pour la croissance, avant même que les dents de lait commencent à apparaître. Vous ne devriez pas souffler de l’air sur l’alimentation de votre enfant ou le goûter avant la tétée. Si vous avez envie de goûter, prenez un peu de nourriture dans votre paume. Rappelez-vous que votre salive ne doit pas entrer en contact avec celle de votre enfant. On sait que l’âge de 6 à 36 mois est le plus vulnérable à la carie dentaire. Donc, si vous avez un enfant qui tombe dans cette tranche d’âge, soyez très prudent quand vous êtes infecté. Les bisous contagieux Ce n’est pas partial de dire que les femmes ont une meilleure santé bucco-dentaire que les hommes. Mais par expérience personnelle, on peut dire qu’une femme prend vraiment soin de sa santé dentaire, en visitant un dentiste plus souvent. Même le brossage dentaire est plus régulier chez la femme. Les hommes sont également très pointilleux au sujet de leur hygiène bucco-dentaire. Mais la plupart croient généralement que, tant qu’il n y a pas de mal, alors tout va bien. Normalement, quand une personne avec une bonne hygiène dentaire entre en relation avec quelqu’un qui a une carie, il y a contamination. Habituellement, le baiser est le pécheur ! (Au moins quand il est utilisé dans le contexte de caries). Vous vous sentez un peu bizarre ? Ne vous inquiétez pas ! Ce n’était pas pour vous faire peur des baisers, mais pour réaliser que si vous êtes celui qui a des caries, pratiquez une meilleure santé bucco-dentaire. Ensuite essayez de convaincre votre partenaire de visiter un dentiste plus souvent. Le partage est mauvais pour...

CommentairesLire plus

Astuces très efficaces pour nettoyer entre vos dents: brosse à dent et fil dentaire

Posté Par Sur Juin 10, 2014 Dans Articles | 0 commentaires

Nettoyer les espaces inter-dentaires est une question  de savoir-faire et de technique. Il ne suffit pas de chercher aléatoirement à atteindre le fond de la bouche pour éliminer les résidus alimentaires. Il faut aussi apprendre à utiliser sa brosse ainsi que le fil dentaire. Mais tout d’abord, essayons de comprendre pourquoi il est aussi difficile de nettoyer entre vos dents. Pourquoi les aliments se retrouvent-ils coincés entre les dents ? Si le moment des repas est synonyme de plaisir pour les papilles, il l’est beaucoup moins pour les dents. Des résidus alimentaires sont souvent retenus dans l’espace inter-dentaire et deviennent difficiles à enlever. Mais comment la nourriture reste-t-elle dans la bouche même après la prise du repas ? La mastication : Lorsque vous mâchez les aliments, vous réduisez leur taille. Et vous les réduisez en miettes ! Si la mastication facilite la digestion, elle favorise aussi la détention des résidus alimentaires entre les dents. Gardez alors en tête que si mâcher est essentiel pour votre santé, il l’est beaucoup moins pour vos dents et vos gencives. La forme des molaires : Larges et creuses, les molaires sont les dents les plus susceptibles de retenir la nourriture. De plus, elles exercent une grande pression sur les aliments afin de réduire leur taille. Important à savoir pour réussir votre brossage : La nourriture se retrouve captive entre la racine de la molaire et la gencive. Comment utiliser sa brosse à dent pour nettoyer les espaces inter-dentaire ? Variez les mouvements de votre brosse : Une brosse n’est pas à utiliser comme un bâton rigide. Vous pouvez la bouger. Même que vous devez la bouger dans différents sens pour atteindre les parties les plus difficiles d’accès. Utilisez les poils de votre brosse comme un cure-dent : Faites en sortes que votre brosse à dent soit perpendiculaire à vos gencives. Enfoncez-la ensuite dans les espaces inter-dentaires. Tirez vers le haut pour les dents du bas et vers le bas pour celles du haut. Brossez la partie plate des molaires : Très important! Comme les molaires retiennent davantage les aliments, renforcez le brossage à cet endroit. Nettoyez les espaces inter-dentaires mais aussi la partie plate au niveau du collet et de la couronne. Et pour les brosses à dent électriques? Dans ce cas, contentez-vous de varier les mouvements sans trop appuyer. La brosse se chargera de le faire à votre place. Vous aurez peut-être besoin d’une brosse manuelle si les résidus persistent. Le fil dentaire est-il vraiment la solution ultime pour nettoyer les espaces inter-dentaires ? Oui. Le fil dentaire est la solution par excellence pour bien nettoyer entre vos dents. A condition de savoir comment l’utiliser : Couper des sections relativement petites : Un fil trop long est difficile à manipuler. Coupez court environ 7 cm pour faciliter le mouvement de vos mains. N’ayez aucune crainte : Progressivement vos gestes deviendront de plus en plus spontanés. Alternez mouvement vertical et horizontal : Pour bien enlever les résidus alimentaires, le fil dentaire doit suivre un axe à la fois vertical et horizontal. Seule l’alternance de ces 2 mouvements vous assurera un nettoyage parfait. Attention au niveau de la racine dentaire : La racine dentaire est en contact direct avec les gencives. A cet endroit, soyez plus délicat dans vos mouvements de va-et-vient. Sachez qu’un geste brusque peut facilement causer des coupures douloureuses au niveau de la gencive. Ainsi, un bon...

CommentairesLire plus